Je m’appelle Axelle DUNET.  Je suis originaire de région parisienne (Suresnes) et suis arrivée sur Toulouse dans le cadre de mes études. Je suis rapidement tombée sous le charme de la ville rose… et d’un beau toulousain. J’ai donc naturellement décidé de m’y installer, il y a presque 15 ans maintenant.

 

Quelle est ton activité ? 

Je suis Hypnothérapeute. En d’autres termes, j’utilise l’hypnose et certains types de thérapies brèves comme la P.N.L(programmation neuro-linguistique), à des fins thérapeutiques. 

J’accompagne mes patients dans le travail de différentes problématiques telles que les phobies, les angoisses, les troubles du sommeils, la gestion du poids, la gestion de la douleurs (douleurs chroniques, préparation à l’accouchement…), le manque de confiance en soi ou encore la gestion de situations difficiles (professionnelles ou personnelles). 

L’hypnose permet de travailler sur des schémas de pensée, des comportements, des réflexes au niveau inconscient et ainsi procéder à des déblocages à la fois plus rapides et plus significatifs.

J’exerce au sein de mes cabinets à Labège et Toulouse auprès de particuliers (adultes et enfants) mais aussi au sein d’entreprises ou j’anime des formations sur la gestion du stress par l’auto- hypnose, en milieu professionnel.

Je donne également des cours d’hypno-relaxation tous les mardis dans un centre de bien-être sur Labège.

 

Quel est ton parcours scolaire/professionnel ?

Après 4 année en psychologie (Licence en psychologie clinique et psychopathologie), j’ai finalement travaillé quelques années dans le commerce. 

Puis je suis vite revenue à ce que j’aimais vraiment et j’ai passé mon diplôme de coach en développement personnel. J’ai travaillé 5 ans dans l’accompagnement de famille en deuil. Puis il y a 2 ans, j’ai décidé de quitter mon poste pour me former plus particulièrement à l’hypnothérapie et ouvrir mon cabinet. 

 

Quelle est ta vision d’un réseau d’entrepreneures ?

Pour moi un réseau d’entrepreneure doit permettre de rencontrer de nouvelles personnes confrontées au monde de l’entreprenariat, de partager nos expériences, d’échanger dans la bienveillance et de s’entraider. C’est également une grande source de motivation.