Camille Balency-Béarn

Architecte d’intérieur

www.ozalid-architecture.com 

camillebalency@hotmail.fr

Qui es-tu ? 

Je m’appelle Camille Balency-Béarn, j’ai 30 ans. Je viens de la région Parisienne dans laquelle j’ai grandi et fait mes études. J’ai toujours adoré les activités manuelles et en particulier le dessin. Grande Sportive aussi depuis mes 8 ans en compétition en GRS. Je suis une grande bricoleuse, je confectionne mes meubles et objets déco. En grandissant J’ai développé un intérêt pour l’art et les sciences ce qui m’a amené vers le métier d’architecte.

 

Quelle est ton activité ?

Après un master à Paris me conférant le titre d’Architecte diplômé d’État, je décide de travailler en agence. Je fais plusieurs essais, d’abord à Paris puis à Toulouse où je décide de m’installer avec ma moitié. Je travaille alors pour des promoteurs immobiliers favorisant la rentabilité. J’avais perdu l’essence même de mon métier, la réflexion sur l’habitant et l’habiter.

Je prends alors conscience que je veux travailler pour les gens et me rapprocher d’eux. Je décide donc de changer d’échelle et d’exercer à mon compte comme Architecte d’intérieur/Décoratrice.

 

Quel est ton domaine d’expertise ou quelles sont tes prestations ?

Je suis une touche à tout. Je ne me ferme aucune porte car j’adore le côté pluriel de mon métier. Je préfère travailler pour les particulier et petites entreprises pour le caractère plus personnel des projets. Je vais de la décoration à la rénovation, de l’aménagement intérieur pour rentabiliser les mètres carré, ameublement à destination de location, mais je fais aussi des visuels 3D, du conseil, de la décoration évènementiel. Je peux faire une mission partielle ou complète en m’adaptant aux demandes des clients.

 

Quelle est ta vision d’un réseau d’entrepreneures ?

Pour moi un réseau est avant tout fait pour l’entre-aide, et je ne parle pas que du côté business. J’ai besoin de rencontrer des gens qui connaissent la même situation que moi, non seulement pour me conseiller, mais aussi pour parler tout simplement et éviter l’isolement de l’auto-entrepreneur. Je travaille chez moi donc je suis souvent seule. Les rencontres me donnent l’impression d’avoir des collègues. Elles sont importantes et ouvre le champ des possibles. C’est par ces interactions que naissent plein de superbes idées. Il est important pour moi que ce réseaux ne soit pas une contrainte. Le fait que ce soit un réseau féminin est un plus qui me met à l’aise.

 

Quelque chose à rajouter ?

Je crois que le logement est le reflet de notre personnalité. Il s’adapte à nous, à nos passions, à nos modes de vie parfois déjanté. On ne doit pas le subir mais en faire son cocon. C’est cette passion qui m’anime au quotidien et que je veux partager.